Plus de terrain et un contact plus direct avec la population. La Police de Sécurité du Quotidien est en expérimentation dans le secteur de Lorgues. Une brigade de contact de la Gendarmerie a déjà mis en place des patrouilles pédestres.