La décision est tombée le 20 septembre dernier. La clinique mutualiste Malartic d’Ollioules ne sera peut être pas rachetée par La Croix-Rouge Française. Ce sont pas moins de 320 emplois qui sont menacés. Mais le personnel ne compte pas baisser les bras.