L’équipage du porte-avions Charles de Gaulle continue ses entraînements. Pendant que le bâtiment est en travaux, des simulateurs à terre leur permettent de s’exercer en attendant de regagner la mer, à l’automne 2018.