À Vidauban, trois quarts des habitations n’ont toujours pas d’eau dans leurs robinets. Une canalisation s’est effondrée au pont d’Entraigues dans la nuit de samedi à dimanche. Le terrain très fragile met en difficulté les agents, toujours à la recherche d’une solution.
Un raccordement provisoire au réseau d’Entraigues devrait permettre aux Vidaubanais d’être réapprovisionnés dès mercredi matin.