Ce vendredi pour la première journée d’essais du Grand Prix de France, la pagaille était au rendez-vous sur les routes au abord du circuit. Mais ce samedi, la situation s’est fortement amélioré. La préfecture a décidé d’ouvrir de nouvelles routes et des mesures ont été prises pour fluidifier le trafic.