C’est la rentrée, et quelle rentrée. À Bormes-les-Mimosas, les enseignants du collège Frédéric Mistral sont vent debout. Ils réclament plus de classes pour accueillir leurs étudiants dans un contexte inédit.