Au port de brégaillon à la Seyne sur mer, la situation évolue. Les Dockers qui bloquaient jusqu’à présent la circulation pourraient reprendre une activité progressive. Les gilets jaunes acceptent de filtrer un camion toutes les 15 minutes à condition que le trafic automobile reprenne dans le secteur.