Alors que chaque années les castaneicultuers sont confrontés aux problèmes de maladies et aux aléas climatiques cette année la crise sanitaire vient s’ajouter aux difficultés habituelles.