Laurence Vanin, philosophe et auteur, vient nous parler d’un ouvrage qui
part d’un coup de gueule et qui est finalement plein d’espoir car nous
pouvons tous changer le monde. Gilbert Buti, quant à lui, est professeur
émérite et président de l’Académie du Var, une institution qui existe
depuis 1835 et qui a bien évolué et qui laisse de plus en plus de place
aux femmes. Aurore Boyard qui s’occupe de la chronique judiciaire aura
un regard de juriste mais pas seulement, elle a des liens avec cette
dite Académie.