L’association Sud Fraternité permet à des femmes des quartiers populaires de La Seyne d’apprendre à lire et à écrire le français. Pour valoriser leur travail, une fête multiculturelle aura lieu ce samedi.