Les salons de coiffure sont les grands perdants de ce confinement… Condamnés à fermer sa boutique ce coiffeur toulonnais à décidé de rejoindre le mouvement #mon coiffeur à poil pour dénoncer la situation critique qu’il traverse.