C’était le deuxième rendez-vous des « mardis de l’urgence sociale ». La CGT appelait au rassemblement place de La Liberté devant l’Union Patronale Du Var. L’organisation patronale a reçu une délagation pour échanger sur la hausse des salaires.