Ils étaient près de 3000 manifestants à avoir braver la pluie dans les rues de Toulon ce mardi matin. Pour la troisième fois sous le quinquennat d’Emmanuel Macron, les fonctionnaires ont battu le pavé pour défendre leur statut. Cheminots, urgentistes, ou encore postiers. Tous étaient réunis à l’appel de huit organisations syndicales