Ils demandent un statut moins précaire. Les surveillants des collèges et lycées « étaient réunis ce mardi devant l’inspection académique pour demander plus de reconnaissante pour leur profession pourtant essentielle.