Un an après leur premier appel à l’aide les refuges de l’école du chat à Ollioules et du SAM à Flassan sont aujourd’hui en très grande difficulté. Après une coupure totale de leur subventions principales les bénévoles de l’association arrivent à bout et s’inquiète du sort des animaux.