Le confinement a été particulièrement difficile pour les enfants en difficulté. Isolement, fracture numérique et quelque fois violences autant de difficulté auxquels ont du faire face les acteurs et association qui compose l’observatoire départemental de la protection de l’enfance qui s’est réuni ce lundi pour échanger les expériences à ce sujet.